Agronome

L'agronome est un expert dans la connaissance des cultures telles les céréales, légumes, etc., l'élevage d'animaux, les sols. 

Au quotidien, il peut exécuter des tâches techniques ou économiques au sein d'un établissement public ou privé, dans le but d'améliorer la qualité des produits et d'accroître des rendements de production.

Parfois, il est chargé de la recherche fondamentale ou appliquée tel l'expérimentation en laboratoire ou en station, de la mise en place d'études, d'enquêtes et de la diffusion des connaissances.

En sa qualité d'expert dans les domaines de l'agriculture et de l'élevage, son travail vise avant tout l'accroissement de la production et l'amélioration de la qualité.

Il est responsable de l'intensification des cultures, de l'amélioration de la sélection des productions végétales et animales ou de l'utilisation des engrais et des produits phytosanitaires.

Il est en permanence à l'écoute des besoins des agriculteurs soit pour trouver, par exemple, des céréales les mieux adaptées à leur sol, soit pour mettre à leur disposition un remède contre les parasites des arbres fruitiers ou pour sélectionner les meilleures espèces animales.

De plus, c'est à lui, en tant que chercheur, que revient la création des produits résistants aux maladies.

De la conception à la vente des produits, son expertise est incontournable pour l'agriculture comme pour l'industrie agroalimentaire.

Sa sphère d'intervention va de la protection de l'environnement à la maîtrise des ressources naturelles, en passant par la garantie de la qualité.

Scientifique, il peut faire de la recherche fondamentale. Il sait mener jusqu'au bout, des missions techniques, économiques et de direction.

Il est à mesure d'établir un cahier des charges, d'évaluer les retours sur investissements, de coordonner les interventions inhérentes à un projet, encadrer des équipes.

Compétences : de l'agroenvironnement à l'agroalimentaire, en passant par les bio-industries et le milieu rural, la viticulture-oenologie, la production végétale, la biochimie et la technologie des produits animaux.

Il maîtrise aussi la biologie animale et végétale, les pratiques agricoles. Sa carrière, de plus en plus internationale, exige qu'il maîtrise au moins l'anglais.

Salaire : Débutant : entre 2 000 à 2 500 euros/mois - Confirmé : entre 5 400 à 5 800 euros brut/mois

Criteres

Les formations permettant d'accéder à ce métier sont:

-    Diplôme d'ingénieur (bac + 5). L'accès en écoles d'ingénieurs se fait sur concours, principalement après le bac ou un bac + 2, bac + 3.
-    Master (bac + 5) ou d'un doctorat (bac + 8).
-    Master recherche ou d'un master professionnel (en deux ans)
en sciences et technologies (mentions biologie, santé, agronomie ; écologie et biologie des populations ; physiologie, biologie cellulaire et moléculaire...)

Comments (0)

Leave a comment

You are commenting as guest.