Analyste financier

L’analyste financier procède à l’évaluation des sociétés sous tous leurs aspects : rentabilité, ressources humaines, restructurations à opérer...

Il rencontre régulièrement les responsables de la communication financière, les directeurs financiers, directeurs généraux des sociétés du secteur qu’il étudie.

Quand il intervient sur les marchés, il peut conseiller les vendeurs de la salle des marchés qui répercutent ses conseils à leurs clients afin de mieux orienter leurs ordres d’achat ou de vente. S’il travaille dans une banque, il peut exercer un rôle de conseil aux gestionnaires de portefeuilles sur l’opportunité d’effectuer tel ou tel placement. Dans les deux cas il suit de très près les salles de marchés.

Quand il travaille dans le cadre de rachats d’entreprises ou de conseil aux dirigeants en place, il effectue des études beaucoup plus approfondies.

Les analystes se partagent entre des analystes « purs », environ 40 %, et des gestionnaires de portefeuilles. Un tiers des analystes exerce dans les sociétés de bourse, un autre tiers dans les banques et le dernier tiers dans divers secteurs comme les bureaux d’études indépendants.

Le métier est aujourd'hui très féminisé.

Salaire : Débutant: 2 500 €/mois, expérimentés :10 000 €/mois

Criteres

L'analyse financière requiert des bases théoriques solides en droit, économie, marketing et finance. Le niveau bac + 5 est exigé.

Les formations se font, soit dans les écoles de commerce, soit à l’université.

- Diplôme d’école de commerce et de gestion, spécialité finance.
- Diplôme d’ingénieur complété par une spécialisation finance.
- Masters professionnels : finance d’entreprise et des ; finance de marché  ; macroéconomie monétaire et finance

Comments (0)

Leave a comment

You are commenting as guest.