Assistant son

L'assistant son assure la préparation des séances d’enregistrement sonore. Il met en place les matériels de prise de son et assiste l’ingénieur du son dans toutes les opérations successives liées à la sonorisation d’une œuvre audio ou audiovisuelle.

L'assistant son est avant tout responsable de la préparation des matériels de sonorisation et de leur fonctionnement : micros, magnétophones, tables de montage et de mixage…

Il vérifie leur qualité technique et artistique et effectue les réglages nécessaires sous la direction du chef opérateur ou de l’ingénieur du son.

Il réalise le montage son ainsi que le câblage des enceintes, du plateau (microphones) et de la régie.

Lors de l’enregistrement d’un spectacle, d'un concert ou d’un film, il joue le rôle de preneur de son (ou perchiste) pour enregistrer les dialogues. Il suit les acteurs dans leurs déplacements, en veillant à ne pas faire entrer sa perche dans le champ. Pour l’enregistrement d’un concert, il doit faire preuve de compétences musicales et d’une bonne oreille.

Une fois l'enregistrement terminé, il débranche, démonte et range le matériel. Il est également responsable de l’entretien courant et de la maintenance du matériel.

L'assistant son a souvent des horaires très irréguliers et les enregistrements le samedi ou le dimanche sont fréquents. Sur un plateau de tournage, la présence d'équipes nombreuses et le respect impératif des délais sont parfois stressants. Tenir la perche pendant des heures exige aussi une bonne résistance physique.

L'assistant son peut travailler dans diverses structures : studios, auditoriums, régie mobile, camion son, plateau de tournage, salle de spectacle, radio, télévision.

Salaire : Ses revenus sont donc variables en fonction de son activité et de la structure dans laquelle il travaille. Exemple : 900 € brut par semaine pour un opérateur son sur le tournage d'un film.

Criteres

Il n’existe pas de diplôme spécifique : la formation s’acquiert très souvent "sur le tas", à l’occasion de stages. De bonnes bases scientifiques en acoustique, en électricité ou en électronique facilitent l’insertion professionnelle.

Certains diplômes permettent d’accéder aux professions du son :

- BTS systèmes électroniques et informatiques,

- BTS communication visuelle option métiers du son,

- BTS électrotechnique

- DUT GEII, génie électrique et informatique industrielle

Comments (0)

Leave a comment

You are commenting as guest.