Booker

Véritable clé de voûte de l'agence de mannequins, le bookeur est celui qui révèle et accompagne les tops models débutants ou reconnus. Son métier consiste à encadrer et suivre la carrière des mannequins qui lui sont confiés.

Il est l'interface entre les services photos des magazines, des agences de pub et des maisons de couture, œuvre en coulisse pour décrocher castings et contrats.

Le bookeur gère la carrière d'un ou de plusieurs artistes. La prospection, la négociation et le suivi des contrats d'engagement (conditions artistiques, techniques, économiques et juridiques) relèvent de ses missions. Il peut aussi conseiller un artiste dans ses choix professionnels.

L'exercice du métier est parfois contraignant : des déplacements fréquents, parfois à l'étranger, les sorties nocturnes pour les prestations ou les défilés de mode. Le bookeur doit faire montre d'une grande disponibilité. Bien connaître le monde du show-business, de la mode, du milieu artistique dans lequel évoluera le professionnel.

De même qu'il doit avoir une bonne formation en droit, économie ou gestion, communication et relations publiques.

Le bookeur doit être un bon commercial, car il doit pouvoir gérer l'organisation, la promotion, la prospection, les négociations et le suivi des contrats pour ses mannequins.

Il est le lien entre les clients et le mannequin dont il gère le planning et le « placement ». C'est aussi lui qui se charge d'envoyer le mannequin à différents castings en fonction des exigences du client.

Au rendez-vous fixé, le mannequin se présente avec son book, c'est-à-dire une collection de photos qui montre différents aspects du travail que le mannequin a déjà eu l'occasion de réaliser.
Et il n'est pas rare de faire plusieurs castings sur la journée et la semaine.


 

Salaire : Un bookeur expérimenté peut gagner jusqu'à 3 000 euros/mois.

Criteres

L'accès à ce métier nécessite une bonne connaissance du milieu et de la discipline artistiques dans lesquels évoluera le professionnel.
Celle-ci est le plus souvent acquise par expérience en tant que collaborateur d'agent, producteur ou entrepreneur de spectacles, ou artiste.

Une formation supérieure en :
-licence en droit
-licence en économie ou gestion est de plus en plus nécessaire.

Comments (0)

Leave a comment

You are commenting as guest.