Bronzier

Le bronzier fabrique des objets en alliage de cuivre et d’étain pour faire du bronze. Il réalise des pièces pour l'ameublement comme des luminaires, poignées de meubles, chandeliers, lustres... ou restaure des objets d'art.

Le bronzier restaure pour les musées et réalise les commandes d’une clientèle privilégiée et des grandes maisons de luxe et de décoration. Il exerce son métier dans un atelier. Fort de son patrimoine artistique, il doit aussi savoir innover. Pour les créations, on fait souvent appel à de jeunes designers pour créer de nouveaux modèles.

Etre bronzier d'art requiert des connaissances en dessin, ciselure, tournure, monture… Les tâches sont différentes selon les étapes de fabrication : les pièces étant fondues, moulées, puis tournées, ciselées et montées. Chaque intervenant sur une pièce tient un rôle particulier dans la chaîne.

Sous le terme de bronzier, on distingue quatre métiers : fondeur d’art, tourneur, ciseleur et monteur.

Le fondeur d’art coule le bronze ou le cuivre à haute température dans des moules pour obtenir des objets décoratifs variés (bijoux, statues). Puis vient le moulage.

Le tourneur reçoit l’objet à la sortie de fonte et le travaille sur un tour. Le tourneur sur bronze d'art tourne à la main le bronze mais aussi le cuivre, l'acier, l'aluminium et parfois l'ivoire. Le ciseleur taille, sculpte et décore. Le monteur, enfin, assemble les pièces entre elles.

Salaire : Environ 1425 euros/mois

Criteres

- CAP bronzier, options tourneur, ciseleur, monteur, en deux ou trois ans après la 3e,
- BT fonderie

Comments (0)

Leave a comment

You are commenting as guest.