Chef machiniste

Le chef machiniste, aidé de son équipe, installe les matériels techniques indispensables pour les prises de vues et les déplacements de caméra : chariots, rails, grues… La mise en place des éclairages et la prise de son sont aussi de son ressort.

Avant un tournage cinéma ou télé, le chef machiniste est informé des conditions de tournage (extérieur ou studio), et donc du travail et des matériels à prévoir. Il constitue son équipe en fonction de demandes spécifiques de la production, du réalisateur et du directeur photo ou du cadreur.

Il monte et installe les pieds et bases de caméra et tous les engins qui permettent les mouvements et déplacements des appareils de prises de vues lors des travellings. Il procède à la conception et à l’assemblage des rails permettant le déplacement des caméras installées sur des chariots. C’est l’une de ses tâches les plus importantes.

Le chef machiniste est responsable des installations spécifiques pour des prises de vues particulières, éventuellement acrobatiques : bras de déport, grues télécommandées… Il supervise également la préparation et l’utilisation de voitures travelling pour des prises de vues en déplacement rapide.

L’installation du matériel incombe aux machinistes. L’équipe a aussi en charge la construction de tours ou d’échafaudages pour placer des éléments techniques, des ponts de lumière ou des nacelles portant des projecteurs. Le chef machiniste est responsable de la sécurité des personnels utilisant la machinerie et les engins mobiles délicats à manier comme les engins de levage.

L’installation du matériel n’est jamais fixe au cours d’un tournage. Le chef machiniste doit donc répondre aux demandes de modification du réalisateur en cours de tournage.

Une grande réactivité est donc indispensable, ainsi qu'une bonne forme physique : chargement et déchargement du matériel, démontage d’installations… Les horaires obéissent à des délais impératifs : il est fréquent de travailler de nuit, les week-ends et les jours fériés. Il faut aussi prévoir des déplacements impliqués par le scénario ou les coûts de production.

Salaire : Entre 190 et 200 euros/jour

Criteres

Il n’existe pas de formation spécifique au métier de machiniste et de chef machiniste, mais une formation de base dans les domaines de la construction, des matériaux, de la mécanique ou de l’électronique peut être utile.


- BT (systèmes électroniques numériques) option électronique industrielle embarquée,

- BTS métiers de l’audiovisuelle option technique d’ingénierie et exploitation des équipements,

- diplôme de technicien des métiers du spectacle, option machiniste-constructeur.


Un CAP menuiserie ou charpente avec de l’expérience professionnelle peut aider à intégrer une équipe de machinistes sur un tournage.

Par ailleurs, le permis poids lourd est vivement souhaité.
À noter : l’utilisation de certains engins de levage est soumise à une habilitation réglementaire.

BAC Réquis

Comments (0)

Leave a comment

You are commenting as guest.