Cordiste

Le cordiste est un professionnel du BTP ou d’une entreprise de nettoyage. Il travaille en hauteur, à l’aide de cordes, pour exécuter des travaux d’accès difficile, hors d’atteinte des échafaudages. Dans son genre c'est un alpiniste.

Le cordiste accompli son travail suspendu dans les airs. Il intervient sur toutes les constructions et ouvrage d’art en hauteur : viaducs, ponts suspendus, grues, téléphériques, flèches de cathédrales, barrages, tours ou Tour Eiffel. C’est un homme du bâtiment, de la maintenance ou du nettoyage. Il restaure, peint, maçonne, fore, soude, monte des installations et des connections électriques. Cordes, baudrier, sellette, poignée autoblocante, descendeur et mousquetons sont les accessoires indispensables de son métier acrobatique. Le cordiste possède d’abord les savoir-faire de son secteur d’activité d’origine (génie civil, entretien…) et il a la passion du vide et une condition physique à toute épreuve. Les consignes de sécurité sont évidemment très strictes.

Il opère en équipe sur des chantiers, toujours à l’air libre, harnaché et assuré comme un alpiniste sur une paroi. Les réglages sont de mises avant chaque intervention et le plus souvent avant chaque étape. Le cordiste tient le plus grand compte des bulletins météo : pluie, vent et froid peuvent empêcher l’accès même au chantier. Il se déplace beaucoup en fonction de ses interventions.

Dans le domaine de l’emploi ce métier ne cesse de croître. La demande de cordistes s’étend à d’autres secteurs comme les spectacles et l’organisation d’événements.

Salaire : Entre 1 600 et 3 000 euros/mois

Criteres

Il n’existe pas de CAP, de BT ou de BTS pour sanctionner des formations spécialisées qui préparent aux techniques spécifiques de ce métier.
Deux formations sont homologuées :
- un certificat de qualification professionnelle (CQP) de cordiste
- un certificat d’aptitude aux travaux sur cordes

Comments (0)

Leave a comment

You are commenting as guest.