Développeur humanitaire urbain

Le développeur humanitaire urbain mène des actions humanitaires dans les domaines de la santé, l’aménagement du territoire, l’enseignement…

Il effectue des missions dans les zones urbaines de pays en voie de développement ou victimes de catastrophe naturelles et humaines. Un diplôme de niveau bac + 2 minimum est nécessaire.

Le développeur humanitaire urbain forme les habitants des quartiers où il intervient pour que les structures scolaires, médicales, sociales, éducatives mises en place puissent fonctionner durablement.

ll intervient sur différents plans : amélioration de l’assainissement des quartiers, collecte et recyclage des ordures, nettoyage des rues, installation de services d’hygiène…

Son action concerne également la création de micro-entreprises locales. Il apporte son soutien aux associations de quartiers ou aux bureaux d’études. Il favorise la communication et facilite l’éducation et les services de santé.

Pour cela, le développeur humanitaire urbain fixe un cadre de projets et établit un budget prévisionnel. Il suit l’application du projet sur les plans humain, technique et financier.

Salaire : Selon son statut (salarié, détaché, volontaire) et la nature de sa mission, le développeur urbain perçoit une rémunération qui s’échelonne de 900 à 2 000 €.

Criteres

Les formations vont du DUT au diplôme d’ingénieur.

Formation courtes
- DUT gestion du développement et de l’action humanitaire
- DUT génie civil,
- DUT qualité, logistique industrielle et organisation.

Formations universitaires
- licences pro : ingénierie de projets de solidarité internationale, conduite de projets internationaux de codéveloppement
- masters pro : ingénierie des services urbains en réseaux dans les pays en voie de développement.

Patience, ténacité et diplomatie sont des qualités indispensables. Le développeur humanitaire urbain fait de son engagement une mission au service d’une communauté de vie et de travail.

 

Comments (0)

Leave a comment

You are commenting as guest.