Diagnostiqueur immobilier

Le diagnostiqueur immobilier est un spécialiste des normes qui réglementent la construction : maisons, appartements. Il examine la conformité des lieux avec les obligations légales relatives à la santé, à la surface, à la sécurité.

Le diagnostiqueur réalise un état des lieux relatif à la situation sanitaire et sécuritaire d’un logement. C’est un nouveau métier hyper spécialisé, exigeant et incontournable pour respecter la réglementation de l’immobilier. Les contrôles et mesures qu’il effectue concernent la présence d’amiante, de plomb, de termites et autres parasites, l’installation du gaz, de l’électricité, le fonctionnement des ascenseurs, l’installation de la sécurité incendie. Quelques exemples concrets d’opérations au cœur du métier :
- évaluation de conservation d’un faux-plafond amianté,
- inspection visuelle des lieux et produits susceptibles de contenir de l’amiante et prélèvements pour analyse,
- évaluation du risque d’exposition au plomb en identifiant les surfaces contenant ce métal en utilisant un analyseur à fluorescence X,
- examen de tous les bois accessibles mis en œuvre et notation des dégradations provoquées par les termites,
- diagnostiquer les installations intérieures de gaz et repérage des défauts pouvant être dangereux,
- contrôle des interrupteurs, des fusibles et disjoncteurs, des prises de terre et des protections dans les salles de bain,
- pour tous les ascenseurs installés avant 2000 vérification des dispositions obligatoires (verrouillage des portes palières, protection contre les chocs à la fermetures des portes automatiques, suppression des cages grillagées, limiteurs de vitesse en descente, système de télé alarme, etc…
- installation de systèmes de sécurité incendie et de désenfumage.

Toutes ces mesure et opérations font l’objet d’une rédaction d’un rapport de visite extrêmement précis et détaillé de la part du diagnostiqueur. A ce dernier incombe également le respect des consignes de mesure des surfaces des habitations et de leurs annexes (loi Carrez) : vérandas, mezzanines, placards, greniers aménagés, réduits.
Ce métier implique des contacts permanents avec les professionnels du bâtiment, de la construction et de l’immobilier (architectes, agences, syndics, notaires). La profession se féminise. Cette tendance est favorisée par le progrès technique : des outils de mesure moins lourds et encombrants ne sont plus un obstacle pour les femmes.

Salaire : Entre 1 700 et 1 900 euros/mois

Criteres

Pour s’orienter vers ce nouveau métier il était, jusqu’à présent, impératif d’être issu du bâtiment, de la construction ou de l’expertise immobilière ou d’une formation juridique spécialisée et de se former par le truchement de stages professionnels techniques du type : repérage de l’amiante dans les bâtiments, mesurage des logements, connaissances techniques et juridiques du bâtiment, pathologie du bâtiment, etc… Le diagnostiqueur doit savoir réaliser plusieurs constats/jour pour recevoir un certificat de compétence de la part des organismes indépendants.
En général la formation de base est de niveau bac + 2.
- BTS professions immobilières,
- BTS hygiène, propreté, environnement,
- BTS technico-commercial option matériaux du bâtiment,
- BTS technico-commercial option génie électrique et mécanique, etc.
Ce métier est de plus en plus contrôlé et des formations spécifiques, techniques et juridiques devraient bientôt être créées.

Comments (0)

Leave a comment

You are commenting as guest.