Fonctionnaire du ministère de l'Economie et des finances, le douanier est recruté sur concours. Il peut travailler en civil dans un bureau pour des tâches administratives, d'enquête et de recouvrement, ou bien intégrer la branche surveillance.

En uniforme et arme de service obligatoire, le douanier garde sa mission de contrôle aux frontières, sur les sites portuaires, aéroportuaires, gares ou sur n’importe quel endroit du territoire national.

Ce qui relève de sa compétence : marchandises et personnes. Les mesures de contrôle se sont assouplies, mais elles n’ont pas disparu.

Quelle que soit sa catégorie, le douanier a pour mission de protéger les citoyens. Il contribue à la santé publique, lutte contre la drogue et la toxicomanie, effectue des contrôles liés à la sécurité des personnes (prévenir les attentats dans les avions par exemple), contre le blanchiment de l’argent illicite, l’immigration clandestine et le travail illégal.

Le douanier protége aussi la propriété intellectuelle et le patrimoine national en luttant contre les contrefaçons pour défendre les entreprises, l’emploi et les consommateurs. Il préserve l’intégrité du patrimoine national en luttant contre la sortie illicite d’œuvres de valeur et de trésors culturels.

Outre les contrôles aux frontières beaucoup de douaniers ont désormais une fonction d’enquêteur.

Sa contribution à la protection de l’environnement est loin d’être négligeable : espèces de la faune et de la flore, pollutions marines, déchets nuisibles ou radioactifs.

L’inspecteur des douanes peut être rédacteur à la direction générale ou dans les bureaux des directions régionales. Il étudie et instruit les dossiers. Chef du secrétariat d’un divisionnaire (cadre supérieur), il est alors chargé de l'examen et du contrôle sur documents. Inspecteur poursuivant, son rôle est de représenter l'administration des douanes devant les diverses juridictions.

Pour la branche surveillance (en uniforme) : une bonne condition physique et une bonne acuité visuelle sont requises. Personne d’autorité, le douanier doit savoir agir avec tact.

Salaire : Environ 2 200 euros/mois

Criteres

Le recrutement se fait par voies de concours ouverts aux citoyens ivoiriens des deux sexes. Le recrutement des agents à former obéit à des logiques différentes suivant qu’il s’agit des élèves à former à l’ENA ou à l’Ecole des Douanes. Celui-ci échappe totalement à la Douane.

De façon générale, « l’âge minimum pour être recruté en qualité de fonctionnaire est fixé à 18 ans ; l’âge maximum à quarante ans pour les agents dont la limite d’âge est fixée à cinquante-cinq ans et à quarante-cinq ans pour ceux dont l’âge limite est fixé à soixante ans. » C’est dans ces limites que s’inscrivent les recrutements des agents de Douanes, à l'instar de tous les autres fonctionnaires.

Mais plus précisément au niveau de l’ENA, l’âge limite se situe à :    
- 30 ans pour le Cycle Moyen ;
- 35 ans pour le Cycle Moyen Supérieur ;
- 38 ans pour le Cycle Supérieur.

L’âge minimum étant le même que celui prévu par les textes de la Fonction publique.
Les diplômes requis pour ces différents cycles sont :

- Le Bac, pour le Cycle Moyen (Cycle des Contrôleurs de Douanes) ;
- Le DEUG pour le Cycle Moyen Supérieur (Cycle des Inspecteurs de Douanes) ;
- La Maîtrise pour le Cycle Supérieur (Cycle des Administrateurs de Douanes).
- Pour les Agents d’Encadrement des Douanes (Sous- Officiers) le Diplôme requis est le BEPC,
La promotion se fait par voie de concours:
       1. Les concours professionnels d’entrée aux différents cycles de l’ENA ;
       2. Les cours professionnels spéciaux réservés aux agents frappés par la limite d’âge d’accès à l’ENA.

Comments (0)

Leave a comment

You are commenting as guest.