Economiste

Que cela soit pour une société privée ou un organisme public, l’économiste est un expert fournit des analyses approfondies des prévisions.

Doté d'une forte culture économique, l'économiste, encore appelé chargé d'études économiques ou économiste d'entreprise, doit être capable de deviner ce que cachent les chiffres afin de pressentir les évolutions des différents marchés.

L'œil rivé sur la conjoncture, il étudie les statistiques, les articles de presse, les rapports, les synthèses et les enquêtes. Il compile ces données, les sélectionne, les interprète et les analyse, sous forme d'études ou de rapports. Ces outils aident les différents acteurs économiques à prendre des décisions stratégiques. Il peut ainsi produire des études de financement ou de marché, des analyses de prix ou encore des prévisions de risques financiers.

Excellent observateur, cet expert n'a pas seulement le nez dans les chiffres, son travail le conduit également sur le terrain où il puise de nombreuses informations.

Son champ d'action est très varié. Il peut exercer au sein d'instituts de conjoncture, de chambres de commerce ou d'industrie, d'organisations professionnelles, d'organismes publics, de banques, de groupes industriels ou de compagnies d'assurances.

 

Salaire : Debutant : entre 23 000 et 33 000 €/an, professionnel : entre 26 000 et 43 000 €

Criteres

Passionné de chiffres, l'économiste doit maîtriser l'anglais mais aussi posséder de grandes qualités rédactionnelles et orales. Curieux et intuitif, il doit aussi savoir se montrer persuasif.

Si les entreprises, banques et collectivités sont de plus en plus à la recherche d'économistes, elles ont toutefois besoin d'experts connaissant bien leurs spécificités. Elles favorisent donc le recrutement en interne pour ce type de postes. Mais de belles perspectives s'offrent tout de même aux débutants qui devront, au minimum, posséder un niveau bac +5.

Statistiques, mathématiques, économie et informatique sont les fondements d'une bonne formation. Les grandes écoles et les écoles d'ingénieurs offrent des spécialisations dans ces domaines. Par la voie universitaire, il faut décrocher un master : en modélisation économique, en économétrie, en ingénierie économique ou encore en intelligence économique. Pour y parvenir, une licence d'économie est la plus indiquée.

Comments (0)

Leave a comment

You are commenting as guest.