Géomètre topographe

Topographe, opérateur géomètre, géomètre topographe, ingénieur géomètre ou géomètre expert, autant d’appellations correspondant à des fonctions et à des niveaux de formation différents. Selon leur niveau de qualification, les professionnels du secteur se répartissent un travail qui commence toujours par des relevés topographiques analysés et ensuite cartographiés.

Le topographe ou opérateur géomètre procède aux relevés métriques qui permettent d’établir un plan et une carte exacte de tous les détails d’un terrain.

Ces mêmes techniques sont utilisées pour établir le plan qui fait apparaître le cadastre, lequel recense et délimite tous les domaines fonciers (terrains, exploitations, immeubles…) et leurs propriétaires. Le repérage satellite (GPS) est, désormais, un outil indispensable à ce métier.

Le technicien géomètre topographe établit des plans et des cartes à toutes les échelles à partir de relevés. Ces plans représentent tous les détails apparents du sol en tenant compte des limites juridiques, des contraintes fiscales et du cadastre.

Il participe aussi aux projets d’aménagement urbain et rural, aux implantations industrielles ou aux estimations de biens. La fonction comporte une bonne part de travail de bureau pour traiter les données recueillies sur place.

Méthode, précision, rigueur sont des qualités indispensables. Une bonne aptitude à l’analyse et à la synthèse est également nécessaire.

Le géomètre expert se distingue de ses collègues topographes ou géomètres topographes par un niveau de formation plus poussé du type ingénieur.

Exerçant en libéral, il dispose du monopole des études et travaux topographiques qui fixent les limites des biens fonciers. Il réalise au sein de son entreprise les études et documents nécessaires à l’aménagement topographique.

Il peut aussi collaborer à l’établissement de plan d’occupation des sols (POS), expertiser la valeur d’une propriété agricole, préparer des règlements en copropriété ou faire de la gestion d’immeubles. Le géomètre expert est obligatoirement membre de l’ordre des géomètres.

Les géomètres topographes travaillent dans les cabinets de géomètres experts, les sociétés de topographie, les bureaux d’études des entreprises du BTP.

Salaire : Environ 1 450 euros/mois

Criteres

Formations pour devenir technicien et technicien supérieur :
-    BT géomètre-topographe, en 3 ans après la classe de 3e,
-    BTS géomètre-topographe (G3), en 2 ans après un bac.

A savoir : le géomètre expert est un ingénieur géomètre de formation ou titulaire du diplôme de géomètre expert foncier DPLG (diplômé par le gouvernement). Ces deux diplômes sont indispensables pour exercer le métier d’expert et devenir membre de l’ordre des géomètres qui regroupe les professionnels qui exercent à titre libéral.

Comments (0)

Leave a comment

You are commenting as guest.