Appliquant la politique de gestion des carrières mise en place par l’entreprise, le gestionnaire de carrières suit et gère avec les intéressés l’évolution des personnels, et en particulier des cadres, en fonction des besoins de la société et des souhaits des collaborateurs. Par exemple, il va repérer les futurs dirigeants de l’entreprise et baliser leur parcours.

Salaire : Débutant brut : 2 500 euros/an Confirmé : environ 39 0000 euros/an

Criteres

Rattaché généralement à la direction des ressources humaines, ce cadre rompu aux techniques de « RH » doit avoir une bonne lecture des ressources humaines et de tout ce qui s’y rapporte : le gestionnaire de carrières a en effet des responsabilités larges. Parmi elles, l’adéquation entre les besoins et les ressources de l’entreprise, le repérage des futurs cadres dirigeants, le recensement des besoins prévisionnels en accord avec sa direction.

Pour cela, le gestionnaire de carrières doit multiplier les contacts avec les cadres, afin de bien cibler leurs perspectives d’évolution : conversations téléphoniques, rencontres sur le terrain… Parmi ses autres missions, la proposition et la négociation des mutations des collaborateurs.

La gestion prévisionnelle de l’emploi (GPE) est l’outil de base pour ce manager des carrières. Il travaille ainsi à la réduction des écarts entre les besoins et les ressources humaines dans l’entreprise en fonction d’un plan stratégique. Il doit impliquer le salarié dans le cadre de son évolution professionnelle.

Lui reviennent aussi l’analyse des solutions de formation, l’identification des facteurs d’évolution et de leurs impacts et enfin, les scénarios d’ajustement des emplois et des compétences. Le gestionnaire de carrières doit donc faire preuve d’anticipation en termes de recrutement, de formation et de mobilité.

Compétences : une excellente connaissance des ressources humaines. Enfin, pour mener à bien ses missions, ce manager doit aussi être un homme de dialogue, rester constamment à l’écoute des besoins afin de mieux orienter les salariés en fonction de leurs souhaits d’évolution professionnelle, de leurs compétences et performances, ainsi que des besoins de l’entreprise.

Comments (0)

Leave a comment

You are commenting as guest.