Modéliste

Le modéliste réalise le prototype d’un vêtement imaginé et dessiné par le styliste. Il travaille donc à partir des croquis, des préconisations techniques et des matières choisies par ce dernier. La profession de modéliste est très largement féminisée.

Même s’il est en mesure de proposer des modifications, l’objectif du modéliste est de se rapprocher le plus possible des idées du styliste.

Le modéliste procède par moulage avec un mannequin sur lequel il applique une toile qu’il ajuste en la coupant et en l’épinglant pour faire draper le tissu. Il fixe l’emplacement des découpes, règle l’aplomb du vêtement et indique tous les repères. Puis il met la toile à plat et découpe un patron de papier sur lequel il décalque les indications indispensables au montage : coutures, encolure, manches, position des poches, des boutons, ouverture.

Le modéliste matérialise ensuite le projet du styliste en modifiant des lignes d’assemblage, en créant des pinces, en agrandissant ou en réduisant des surfaces de tissu, etc. Il découpe lui-même les pièces de tissu avant de superviser le montage du vêtement par des mécaniciennes.

Enfin, il soumet le prototype au styliste et au responsable de la collection, puis rédige un document technique récapitulant les caractéristiques du vêtement et les opérations à effectuer.

Aujourd’hui, CAO et DAO (conception et dessin assistés par ordinateur) sont largement utilisés par ce professionnel de la mode et du vêtement. Les opérations réalisées sur écran remplacent ainsi de nombreuses manipulations.

Le modéliste travaille en équipe, en collaboration étroite avec le styliste. Il occupe un poste plutôt sédentaire en atelier, mais ses horaires ne sont pas toujours réguliers, surtout aux périodes de présentation des collections. Nombreux dépassements d’horaires à prévoir, et donc disponibilité maximale !

Salaire : Entre 2 000 € et 4 000 € brut par mois pour un modéliste confirmé.

Criteres

Attention, modéliste n’est pas un poste de débutant ! Autrement dit, que ce soit dans une maison de couture ou dans la confection industrielle, il est rare qu’un modéliste soit embauché à ce titre au lendemain de sa formation :

- BT vêtement : création et mesure
- BTS design de mode, textile et environnement
- BTS industrie des matériaux souples, option modélisme industriel
- BTS productique textile

Comments (0)

Leave a comment

You are commenting as guest.