Taxidermiste

Le taxidermiste est chargé de rendre l’apparence du vivant à la dépouille d’un animal, en vue de sa conservation ou de son exposition. Il travaille pour des musées scientifiques ou pour des particuliers naturalistes ou collectionneurs.

Le taxidermiste travaille avec un objectif scientifique, pédagogique, ou artistique.

Tout d’abord il dépouille complètement l’animal, puis il lave la peau et la plonge dans plusieurs bains de tannage. Suivant la grosseur de l’animal, la peau doit tremper dans le dernier bain de 8 à 15 jours. Une fois prête, la peau est enfilée sur un mannequin adapté à la forme initiale de l’animal.

Le taxidermiste recoud ensuite la peau partout où il a pratiqué des incisions, il installe le mannequin sur une planche dans la position demandée par le client et le laisse sécher de 1 à 3 mois. Enfin, il colle le poil et procède aux dernières retouches.

Globalement, on distingue deux sortes de taxidermistes. Celui qui travaille à son propre compte à la demande de particuliers et des chasseurs de trophées. Le taxidermiste de musée, qui alimente les collections nationales pour la conservation d’animaux en voie de disparition.

Dans tous les cas, le rythme de travail est irrégulier, car il est beaucoup plus important pendant les périodes de chasse.

Sens de l’observation, habileté manuelle et goût artistique sont des qualités indispensables pour exercer ce métier. Il a aussi des connaissances en anatomie et en modelage.

Salaire : Environ 1 500 euros/mois

Criteres

Il existe un seul diplôme qui se prépare en apprentissage :

- le CAP de taxidermiste (très rare). Au programme : anatomie, physiologie, chimie, technologie, dessin etc.

Comments (0)

Leave a comment

You are commenting as guest.