Technicien de labo photo

Le technicien de labo photo effectue tout ou partie des opérations de traitement (développement, tirage, finition) des clichés nécessaires à la réalisation d’épreuves photographiques. Le numérique modifie la pratique du métier.

Le technicien de laboratoire approvisionne actionne et contrôle le fonctionnement d’une machine automatique traitant les films ou les tirages. Il vérifie et met en route le « train de développement » des films et contrôle la qualité de ces derniers. Il effectue le tirage des négatifs (avec une tireuse), pour obtenir les photographies. Il réalise différents tirages en fonction de la commande passée : format normal, agrandissement, correction des couleurs, contrastes… À la finition, le technicien de labo photo contrôle la qualité et la quantité des photographies. Il assure également la maintenance des machines et contrôle les préparations chimiques. Il veille à la propreté du laboratoire, gère les stocks de pellicules, de papiers et de produits chimiques.

Le technicien de labo photo peut se spécialiser dans certaines tâches. En tant que retoucheur repiqueur il effectue des retouches sur les négatifs ou les tirages photographiques afin de corriger ou de modifier la photo. Le contrôleur sensitométrique vérifie et règle les appareils de développement et de tirage pour obtenir une qualité optimale des produits. Enfin, l’étalonneur filtreur détermine les corrections de densité et de couleur à apporter aux négatifs.

Avec le développement de la photo numérique, on assiste à une évolution très rapide des techniques. Le technicien numérique scanne les photos, nettoie et retouche les images sur écran d’ordinateur à l’aide de logiciels spécifiques. Il est capable de réaliser des montages d’images avec texte incorporé. 

Le technicien de laboratoire travaille seul à son poste mais fait partie d’une équipe. Son activité peut se dérouler dans l’obscurité, en lumière inactinique (rayon de la chambre noire) ou à la lumière artificielle. Il porte des lunettes et des gants en caoutchouc pour manipuler les préparations chimiques. Dans les laboratoires de boutiques ou de grandes surfaces, son travail s’effectue sur le lieu de vente. Le technicien est alors en contact avec les clients. Il les accueille, les conseille, prend les commandes de développement et fixe une date ou une heure pour réceptionner les travaux. Il assure également la vente de pellicules, d’appareils, d’albums photos et tient la caisse.

Salaire : Entre 1 400 et 1 500 euros/mois

Criteres

Il existe peu de qualifications techniques préparant aux métiers de base autour de la photographie :

- BTS photographie

Ces diplômes sont accessibles en apprentissage et par alternance dans le cadre d’un contrat de professionnalisation.

Comments (0)

Leave a comment

You are commenting as guest.