Technicien en contrôle qualité agro‐alimentaires

Dans l’entreprise, le qualiticien met en place un système de contrôle qualité, de la réception des matières premières au stockage des produits finis et livrés.

Il met en œuvre les procédures qui assurent la qualité et la conformité des produits aux normes.

Par définition, la démarche qualité est transversale à plusieurs secteurs d’activité, industries et services : automobile, aéronautique, industrie pharmaceutique, agroalimentaire, transports, assurances, etc.

Le qualiticien travaille en lien avec la direction et tous les responsables opérationnels : recherche-développement, méthodes, production. Son rôle est central pour obtenir une certification et un label qualité pour les produits de l’entreprise.

À toutes les étapes du processus, il met en place les points de contrôle des produits.

Il veille même au bon entretien des machines et des locaux. En cas de besoin, il élabore des opérations correctives ou préventives.

S’il y a défaillance il en analyse les causes. Il propose des solutions et les communique aux services concernés.

Au stade du produit fini il en valide la conformité au cahier des charges initial, aux normes et aux réglementations.

Responsable ou contrôleur qualité, le qualiticien est aussi un pédagogue.

Il sensibilise le personnel au souci de qualité, d’hygiène et de sécurité.

Il vérifie que les consignes diffusées pour chaque poste de travail sont applicables et efficaces.

Il les corrige si nécessaire. C’est également l’interlocuteur de l’administration (répression des fraudes…) et des clients (suivi des réclamations).

Le qualiticien effectue surtout un travail de bureau et de laboratoire. Néanmoins, ses visites de terrain et des sites de production font aussi partie de son quotidien.

Salaire : Selon le niveau de qualification, le secteur d’activité et l’entreprise, le salaire mensuel d’un qualiticien débutant est compris dans la fourchette 1 500 / 2 400 € brut. Un ingénieur confirmé responsable d’une équipe gagne entre 3 800 et 4 000 € par mois

Criteres

Du bac pro au diplôme d’ingénieur, il existe toute une gamme de formations et de diplômes permettant de se spécialiser à différents niveaux dans le domaine de la qualité des produits industriels ou des services. À titre d’exemples :
- BTS Industrie Agro-alimentaire et Chimique
- BTS qualité dans les industries alimentaires et bio-industries,
- BTS bio-analyse et contrôle,
- BTS chimiste, plasturgie, physico-métallographe de labo...

 

 

Comments (0)

Leave a comment

You are commenting as guest.